Construire un tableau horizontal

Proposé par André Meyer-Roussilhon

29 février 2020

Restez informé, abonnez-vous à la newsletter (2 fois / mois)

10 + 2 =

Le tableau horizontal dans Power BI

Scénario

Il s’agit pour nous de construire le tableau suivant, dans lequel les indicateurs sont analysés pour chaque mois, et où la perception de l’évolution est facilitée par le sens de lecture naturel, de gauche à droite :

Ici, la dimension (dont le nom n’apparaît pas) se déploie de la gauche vers la droite (de janvier 2020 – « 20M01 » – à avril), et permet de calculer un ensemble d’indicateurs dont le nom est visible à la gauche du tableau.

Remarque importante : ceci n’est pas un tableau croisé ! Dans un tableau croisé en effet, les en-têtes de ligne et de colonne reflètent les valeurs de deux (ou plus) dimensions, ou axes d’analyse, par exemple les mois et les catégories de produits, et leur intersection permet d’afficher un indicateur, par exemple les quantités vendues pour un couple catégorie-mois :

Si nous revenons à notre scénario, nous avons une dimension (le mois Mois_YM) et un ensemble d’indicateurs. La structure par défaut proposée par Power BI est le tableau vertical (les indicateurs apparaissent sur fond rouge) :

Alors comment passer à une vision horizontale ?

Mettre en place le tableau horizontal

La base du tableau horizontal est … la matrice. La dimension est placée en colonne, les indicateurs dans le puit Valeurs :

Mais le résultat n’est pas satisfaisant :

L’astuce, c’est d’activer la propriété Afficher sur les lignes, dans le bas de la zone Valeurs :

Et le tour est joué ! Le reste est une question de formatage (pensez à désactiver les totaux, qui n’ont pas de sens ici) :

Articles associés :

Créer un graphique à base zéro pour suivre l’évolution

Créer un graphique à base zéro pour suivre l’évolution

Dans un graphique à base zéro, le premier point sert de référence (le point zéro), et tous les autres sont calculés en pourcentage de variation par rapport à cette référence. Ce type de graphique est utilisé par exemple dans le domaine financier, pour suivre l’évolution du cours d’une action – mais il peut servir pour suivre l’évolution de tout type de donnée.
Le graphique est intimidant, mais sa réalisation est en fait très facile, et repose sur des formules DAX étonnamment simples.

Filtre sur un visuel : attention aux pièges !

Filtre sur un visuel : attention aux pièges !

« Filtrer un visuel, c’est facile, et je le fais tout le temps » : oui mais attention, savez-vous bien ce que vous filtrez, et à quel niveau ? Derrière un petit filtre simple et courant se cachent de nombreux pièges, une part de complexité, et beaucoup de risques d’erreurs.
Dans cet article, je vous propose de faire un point complet sur la question.

Exporter de Power BI vers CSV ou TXT sans être limité par le nombre de lignes

Exporter de Power BI vers CSV ou TXT sans être limité par le nombre de lignes

Lors de la dernière session de formation Power BI Expert que j’ai animée, un stagiaire a soulevé la question de la limite du nombre de lignes qu’il est possible d’exporter à partir de Power BI vers un fichier CSV. Cette limite est fixée à 30 000 lignes. Mais alors comment faire lorsque, ce qui n’est pas rare, vous souhaitez exporter une table ou un visuel contenant plus de 30 000 lignes ? Dans cet article je vous propose la solution.