Créer un graphique à base zéro pour suivre l’évolution

Proposé par André Meyer-Roussilhon

30 mars 2022

Restez informé, abonnez-vous à la newsletter (2 fois / mois)

8 + 2 =

Source

Pour construire le modèle de données, j’ai importé, en les combinant, quatre fichiers CSV téléchargés à partir de Yahoo Finance. Quelques transformations plus loin, les données sont prêtes à être utilisées pour l’analyse.

Notez que l’analyse de cours boursiers est un de ces rares cas où je ne me sers pas d’une table du temps distincte.

Un peu de complexité en plus

Pour ajouter un élément interactif, je vais poser un segment basé sur la date, de sorte que l’utilisateur puisse faire varier le point de départ de l’analyse :

Les mesures

La première mesure calcule le pourcentage d’évolution depuis la date de référence (celle qui a été choisie à l’aide du segment).

DateBase est la plus petite date dans le graphique, compte tenu du segment (ALLSELECTED).

ValeurBase est le cours pour cette date.

ValeurCourante = MIN(sources[Adj Close]) permet de récupérer la valeur du cours pour chaque date apparaissant sur le graphique. 

La deuxième mesure sert à afficher, sur le côté du graphique, le pourcentage final d’évolution par rapport à la date de référence.

Le principe est exactement le même que précédemment, à cette différence qu’il faut maintenant récupérer la date la plus récente aussi (DernièreDate), ce qui implique de supprimer le filtre (ALL(sources)).

Quant au titre du graphique, dynamique, il est basé sur la simple formule titre = « Evolution depuis le  » & MIN(sources[Date])

A bientôt sur daxone.fr !

Articles associés :

Délai entre deux dates, week-end et jours fériés

Délai entre deux dates, week-end et jours fériés

Une table du temps qui calcule automatiquement les jours fériés ? Vous en rêviez, daxone.fr vous l’offre ! Et j’en profite pour vous donner la méthode pour calculer le nombre de jours écoulés entre deux dates, en excluant les dimanches et les jours fériés (je suis sûr que ça va vous servir)

SUMMARIZECOLUMNS : la super-fonction du DAX

SUMMARIZECOLUMNS : la super-fonction du DAX

Vous ne connaissez peut-être pas cette fonction, et c’est pourtant celle que Power BI utilise le plus fréquemment pour répondre à vos demandes : il suffit de regarder le code généré par Power BI pour afficher votre visuel pour s’en convaincre.
Avec SUMMARIZECOLUMNS , la création d’une table issue de données provenant de différentes autres tables du modèle, incluant de nouveaux indicateurs, et filtrée sur des données précises, devient un jeu d’enfant.

Filtre sur un visuel : attention aux pièges !

Filtre sur un visuel : attention aux pièges !

« Filtrer un visuel, c’est facile, et je le fais tout le temps » : oui mais attention, savez-vous bien ce que vous filtrez, et à quel niveau ? Derrière un petit filtre simple et courant se cachent de nombreux pièges, une part de complexité, et beaucoup de risques d’erreurs.
Dans cet article, je vous propose de faire un point complet sur la question.